Calendrier

January 2017
M T W T F S S
« Dec    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

On en a parlé avant :

Longue maladie, année pourrie

Vous avez sans doute remarqué, vous, rares lecteurs réguliers de ce blog, que j’ai bien moins publié cette année.

Comme je vous l’avais déjà dit lors d’une de ces publications, on m’a découvert une maladie qui a nécessité un traitement long (mais efficace) de chimiothérapie : 16 séances de 4 à 6 heures (selon l’heure d’arrivée du médecin), tous les 15 jours, avec tous les effets secondaires possibles et imaginables.

En fait, ce n’est pas la maladie qui est longue, c’est son traitement. Long et épuisant, perte de poids d’abord (pas seulement la graisse, mais aussi pas mal de masse musculaire, et je n’en n’avais pas tant que ça), et des phases de fatigue intense qui empêchent de faire quoi que ce soit. Des journées entières, voire des semaines, allongé sur un canapé, incapable de se mouvoir, de bouger, se sortir. Capable seulement d’avaler des documentaires à la télévision. Un grand Merci à RMC Découverte, National Geographic, Voyage, Histoire, la Chaîne Histoire, Science et Vie TV, et les autres. Je suis incollable sur pas mal de sujets évoqués sur ces chaînes.

Ce que je voudrais aussi signaler, c’est le dévouement et la compétence du personnel hospitalier, des aides soignantes aux médecins, en passant par le personnel administratif, les infirmières et infirmiers. Merci à Catherine, Émilie, Christelle, Catherine (l’autre), Mathurine, Francine et toutes celles et ceux que j’oublie. Merci aussi à Élise et Annalisa, les deux hématologues qui ont géré ma maladie, administré le traitement, et m’ont permis d’écrire ces lignes.

Mais surtout un immense Merci à Michel, Claude, Didier, Pascal, Noureddine, Lisbell, Victor et les autres qui ont pris régulièrement de mes nouvelles et m’ont apporté un inestimable soutien.

Enfin, on en voit le bout : j’ai eu droit à la dernière de ces séances mi-décembre, et l’état physique de votre serviteur devrait s’améliorer, avec l’aide de quelques séances de kinésithérapie, et une petite virée à la campagne.

Et comme on voit la fin de cette « annus horribilis », une nouvelle année s’annonce, qui ne pourra être que meilleure que celle qui se termine. Je vous souhaite à tous une bonne année 2017, qu’elle vous apporte tout ce que vous en espérez.

Ils ont aussi oublié les juifs

Étonnant, non ?

L’appel des 41, publié dans le Journal du Dimanche du 31 juillet par 41 français musulmans, fait référence aux récents attentats perpétrés sur le territoire national. Mais, étonnamment, ils oublient ceux qui ont eu des juifs pour cibles.

Ce qui a provoqué l’indignation de Philippe Val, d’abord, de Gérard Biard ensuite.

Et leur réponse à Philippe Val me semble bien insignifiante.

Je ne vais donc pas ajouter mon indignation à la leur, juste remarquer la sélectivité mémorielle des Français musulmans, après celle de Najet Vallaud-Belkacem, de la semaine précédente.

Ils ont encore du chemin à faire !

Elle oublie les juifs

Je ne peux me retenir d’exprimer mon indignation.

Quelle honte, si cela est vrai, de déclarer que c’est la première fois qu’un attentat — celui de Nice — tue des enfants!
Najat Vallaud-Belkacem, musulmane et ministre de la république française, devrait réfléchir ou relire attentivement ce que «ses nègres» lui concoctent comme discours outrageants, au pire, irresponsables et oublieux d’événements qui datent de quelques mois, seulement, au mieux. Comme par hasard, leur mémoire est courte quand il s’agit de juifs et tant pis pour ceux qui pensent qu’on est parano: les faits sont là.

Pauvre France ! Léon Blum et Pierre Mendès-France l’ont tellement aimée et servie, pour ne parler que d’eux. Nous continuons à l’aimer, cette France qu’ils ont construite avec d’autres bonnes volontés.

Comme l’a écrit Jean Ferrat «Je n’en finirai pas d’écrire ta chanson, MA FRANCE» ou encore «Des lèvres d’Éluard s’envolent des colombes, ils n’en finissent pas tes artistes prophètes à dire qu’il est temps que le malheur succombe, ma France».

Il faut également écouter ou lire le texte, magnifique et lucide hommage à notre pays, «Leçons de peinture» de Herbert Pagani, pour mesurer à quel point la reconnaissance et l’attachement — de Jean Tenenbaum, dit Ferrat, juif athé et de Herbert Pagani, juif revendiqué — de ces descendants directs d’immigrés qui, au lieu de cracher sur le pays qui devint le leur, l’ont honoré de leur talent.

Le Canard Enchaîné du 28 juillet 2016

Le Canard Enchaîné du 28 juillet 2016

Je n’ai pas encore vérifié l’info, faute d’accès aux sources fiables mais si cette ministre sans envergure et sans compétence a «oublié» les enfants poursuivis et abattus froidement parce qu’ils étaient juifs, par un fanatique, au nom d’Allah, elle doit s’excuser et quitter un gouvernement où elle n’est, de toutes façons, bonne à rien. Je parle, bien sûr de l’assassin Mérah. Non ! Il n’y a pas qu’à Nice, que des enfants furent victimes de barbares sanguinaires !!

N’oublions pas un précédent ignoble: il y a quelques années, un autre ministre de la République et non des moindres — Raymond Barre — a déclaré qu’il déplorait «ce lâche assassinat qui a tué des Français innocents et des Juifs». Je cite de mémoire cette phrase qui, à juste titre, a fait scandale. Les victimes juives ne méritaient donc pas d’être associées au concept d’innocence.

Honte donc à ceux qui ont oublié les enfants tués à bout portant par un adepte du «nouvel antisémitisme», comme disent les médias ou certains hommes politiques.

«L’ancien antisémitisme» a fait 6 millions de morts sans compter, quelques décennies plus tard, les victimes juives de Syrie, du Liban, d’Iran, massacrées, lapidées ou pendues en place publique sous les yeux d’une foule maintenue dans l’ignorance et la haine par leurs dirigeants tyrans et hurlant leur hystérie dans une atmosphère de liesse devant des cadavres mutilés. Il n’y a plus de juifs (alors que leur présence dans ces pays depuis des siècles, est attestée) dans aucun pays arabo-musulman, sauf quelques centaines en Tunisie (à Djerba, notamment) et au Maroc.

On n’a manifestement pas besoin d’un «nouvel antisémitisme», «l’ancien» est déjà de trop. Les gays ont réclamé, il y a quelques années, «le droit à l’indifférence», aux juifs français de demander, avec force, qu’on les respecte en tant qu’hommes et en tant que citoyens à l’instar de leurs compatriotes de quelque religion qu’ils soient.

G7, des voleurs ?

Certains d’entre vous ont sans doute remarqué que je n’ai rien posté depuis … un certain temps.

Il y a trois mois, on m’a trouvé une maladie qui a nécessité une hospitalisation de quelques semaines, et un traitement de chimiothérapie qui va durer près d’un an. Comme nous avons, en France, un système de santé tout-à-fait remarquable, l’ensemble des frais occasionnés par cette maladie est pris en charge par l’assurance maladie.

Même les frais de transport, de chez moi à l’hôpital, et retour sont pris en charge. L’hôpital me fournit des feuillets de prescriptions médicales de transport qui payent les transports, en taxi. J’ai donc chargé l’application G7 sur mon mobile, depuis deux mois, je me fais véhiculer par cette compagnie.

Bon, c’est un peu compliqué, niveau paperasse, mais, c’est bien pratique. Il faut donner au chauffeur le document de prise en charge, et présenter sa carte vitale, et l’attestation de droits de la sécurité sociale, puis signer la note en fin de course.

J’en suis à une trentaine de courses où tout s’est passé comme prévu.

Mais voilà-t-y pas qu’il y a deux semaines, un chauffeur qui me prend chez moi, refuse mon attestation de droits, sous prétexte qu’elle ne mentionne pas mon adresse. La même attestation que j’utilise depuis le début. Et alors même que c’est bien à mon domicile qu’il est venu me chercher. Il me débarque, et ô surprise, quelques instants plus tard, je reçois par mail une facture de 7 € et des poussières qui couvre les frais d’approche.

Je me procure donc une nouvelle attestation de droits qui, cette fois, mentionne mon adresse et continue d’utiliser les services de cette compagnie. Mais la semaine dernière, en arrivant à destination, le taxi qui m’avait pris en charge n’arrive pas à finaliser l’opération sur son terminal. Il appelle un numéro d’assistance, mais rien n’y fait, le terminal reste bloqué avant de sortir les notes que je dois signer.

Je lui dis que je reste à sa disposition pour signer les documents dont il aura besoin pour se faire payer par l’assurance maladie. Quelques instants plus tard, je reçois un appel de la compagnie qui me propose (sic) de débiter le montant de la course sur ma carte de crédit. Ce que je refuse, et je lui demande bien vouloir communiquer mon numéro de téléphone au chauffeur afin qu’il puisse me contacter pour que je lui signe les notes de ladite course, pour qu’il se fasse payer par la caisse d’assurance maladie.

NoG7

Et bien, ce matin (le 31 alors que cette histoire date du 26), je reçois la facture de cette course ! Non seulement ils n’ont pas essayé de me contacter, mais ils ont gardé la prescription médicale de transport qui va leur permettre, s’ils l’utilisent, de se faire payer la course une seconde fois. Et ils ne parlent même pas de m’envoyer la note afin que je me fasse rembourser par la sécurité sociale.

Un peu cavalier, non ?

La morale de cette histoire, c’est que je n’utiliserai plus d’application(s) qui demandent d’enregistrer une carte de crédit. Et je vais en profiter pour utiliser une compagnie où on parle à des vrais gens, pas à des machines.

alphataxis copie

Comme Alpha Taxis, par exemple. Des opérateurs(trices) aimables, des chauffeurs courtois et souriants, normal, quoi !

Free, c’est du brutal !

Si vous avez lu mon dernier post, je ne voulais pas re-paramétrer toutes mes redirections pour cause de changement autoritaire d’IP de la part de mon FAI préféré.

Eh, ben, je n’ai pas eu le choix : ils ont coupé la ligne ADSL dans la nuit, et seule la fibre fonctionnait. Donc, vers les 5 heures du mat’, je me suis mis à modifier toutes mes redirections, et la nouvelle IP a bien été prise en compte.

Et les résultats sont flagrants. Avec l’ADSL, j’avais ça :

SpedTest du 2016-03-09 à 06.34.21

Avec la Fibre, j’ai ça :

SpeedTest 2016-03-12 à 05.49.34

Ça change tout. C’est quand même «Ti veux, ti veux pas, ti crèves quand même». Mais, bon, je peux comprendre qu’ils aient besoin d’IPs, vue la pénurie en IP v4.

Puis, je suis allé dans mon interface Freebox OS. Il y a là une icône qui permettrait de regarder la télévision sur un ordinateur. Ce qui pourrait être pratique quand on a 2 petits-enfants qui ne veulent pas voir la même chaîne. J’active donc l’icône qui me «répond» qu’il faut le plugin Flash ou le plugin VLC. Flash, j’évite, et VLC est déjà installé. Sur leur site d’assistance, il est mentionné que le plugin est installé pendant l’installation de VLC. Mais voilà, il n’y a pas d’installation de VLC. Il suffit de copier l’application dans le dossier de votre choix. D’installeur, point !

Me voici donc à contacter l’assistance par «tchat». et là, j’ai eu droit à la conversation la plus surréaliste qui soit :

TchatFree

Le monsieur (ou la dame) s’est contenté(e) de me re-sucer le texte du fichier d’aide, par copier/coller.

InstallationPlugins

Comme je sais le faire aussi, je crois que j’ai assez de compétences pour aller bosser chez eux. Et il (elle) finit par me demander d’aller voir sur Internet. Comme disent mes amis teutons : «demerden sie sich !».

Trop forts !

Ils sont gentils chez Free

Ça y est, j’ai la fibre optique !

Il y a quelques semaines, ils m’ont appelé pour savoir si je souhaitais disposer de la fibre optique, plusieurs fois, en m’expliquant que c’était gratuit, sans engagement, que ça irait plus vite, et tout et tout. Ils m’ont fixé un rendez-vous, ils l’ont confirmé 3 fois par mail et SMS, et le grand jour est enfin arrivé.

logo_free

En général, je suis un peu râleur, mais là, ils ont envoyé, aux jour et heure prévus, un garçon charmant, et compétent, qui a passé du temps à chercher comment ne pas laisser traîner des fils partout, à tout passer dans les gaines pré-existantes de manière à ne rien laisser dépasser. Très beau travail, efficace, professionnel et courtois.

Mais (eh, oui, il y a un «mais»), ce qu’ils ne m’avaient pas dit, c’est que l’adresse IP de ma FreeBox allait changer. Dix ans que j’ai cette adresse IP. Et pas mal de noms de domaines redirigés vers ladite adresse IP, des copains qui sauvegardent leurs données sur mon NAS, et qui le font en FTP sur l’adresse IP «fixe» (qui ne l’est plus).

Alors, j’ai appelé leur «hotline», suis tombé sur des gens charmants qui, au bout du compte (je vous passe les détails), m’ont annoncé froidement qu’on n’y pouvait rien changer, que c’était comme ça, et pas autrement.

Et ben, cela ne me convient pas ! Je ne suis pas particulièrement fainéant, mais tout re-paramétrer me fatigue à l’avance. J’ai donc rebranché ma FreeBox en ADSL. Certes, ce sera plus lent qu’avec la fibre optique, mais au moins, tout fonctionne.

Résultat des courses, j’ai la fibre, et je ne m’en sers pas. C’est ballot, hein ?

4 visitors online now
0 guests, 4 bots, 0 members
Max visitors today: 9 at 01:49 am
This month: 15 at 01-02-2017 03:48 am
This year: 15 at 01-02-2017 03:48 am
All time: 21 at 08-22-2016 07:02 pm